Speedy Life
Actu

Nintendo veut se focaliser sur les jeux pour téléphones


Clarisse Rosius
Vendredi 18 Janvier 2019





Le patron de la compagnie mythique de jeux vidéo vient d’affirmer que Nintendo n’était pas dans l’obligation de continuer à concevoir des consoles. La société cache de moins en moins son désir de tout miser sur les jeux pour téléphones.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les capacités des nouveaux téléphones connectés n’ont de cesse de progresser. Une tendance qui ouvre des possibilités gigantesques pour les développeurs de jeux. Nintendo l’a bien compris et c’est pour cette raison que son patron a déclaré que les consoles n’étaient pas la raison d’être de la compagnie. « Dans une interview accordée au site japonais Nikkan, Shuntaro Furukawa confirme d’une part le succès de la Swicth en affirmant que ses jeux ont été les plus performants de l’histoire de la firme en termes de volumes de ventes. Furukawa a donné l’exemple de Smash Ultimate dont les ventes ont dépassé 5 000 000 d’unités en seulement une semaine. Idem pour Pokemon Let’s Go Pikachu et Eevee qui ont connu un très bon démarrage. Il a par ailleurs affirmé que les smartphones étaient également à considérer comme un « pilier des revenus » de Nintendo et annonce que la firme travaille actuellement sur « plusieurs nouvelles applications [jeux mobiles] » dans l’espoir qu’elles se transforment en « jeux à succès » comme ceux qu’il a sortis ces dernières années » raconte le site Phonandroid.

Ce positionnement stratégique est d’autant plus étonnant qu’il est annoncé après un succès dans le domaine traditionnel de Nintendo. Pour autant, le sens de la technologie est clairement en défaveur de ceux qui développent des consoles de salon. « Plutôt que de se complaire dans une position de victime des jeux mobiles qui ont porté un gros coup au marché des consoles portables, Nintendo a décidé de surfer sur la vague en proposant ses propres jeux pour smartphone :  Super Mario Run, Animal Crossing Pocket Camp et dans une certaine mesure Pokemon Go (développé par Niantic) mais qui doit lui avoir rapporté gros. En septembre 2018, le cabinet Apptopia affirmait que Pokemon Go avait franchi le cap de 2 milliards de dollars d’achats in-apps depuis sa sortie » » continue le site spécialisé. Prendre le virage tant qu’il en est temps est effectivement bien senti.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Juillet 2019 - 16:53 Pas d'âge pour travailler à l'étranger