Speedy Life
Actu

Nouvel An : pas de fête pour les huîtres !


Axelle Ker
Vendredi 29 Décembre 2023





Dans un communiqué daté du 27 décembre 2023, la préfecture de Gironde a interdit la vente de ses huîtres en raison du risque d'intoxication alimentaire. Un choc pour les ostréiculteurs et une déconvenue pour les amateurs de fruits de mer qui avaient prévu de déguster ces coquillages pour leur réveillon du Nouvel An.


Interdiction de vente des huîtres du bassin d'Arcachon

Le 27 décembre 2023 marque un tournant amer pour les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon. La préfecture, suite à des cas de gastro-entérite aiguë, a décidé de stopper net la vente des huîtres locales. Les investigations ont révélé la présence du norovirus dans les coquillages, entraînant une mesure de précaution immédiate. « Les symptômes sont ceux de la gastro-entérite aiguë, et aucun cas grave n'est à déplorer à ce jour », précise le communiqué préfectoral.  

« C'est un grand coup dur (...) difficile à chiffrer, entre 20 et 30 % du chiffre d'affaires », confie Maïron Martin, ostréiculteur à Arès, à l'AFP. Les raisons de la contamination des bassins par le norovirus seraient dues à la saturation des réseaux d'eaux usées et pluviales, conséquence directe des tempêtes de ces dernières semaines. Cette décision qui aura des répercussions financières directes pour les ostréiculteurs, mais qui risque bien aussi de ternir la réputation de cette région, dont la qualité de ses huîtres est réputée à travers la France et à l'international.  

Une catastrophe pour les ostréiculteurs

Les stocks d'huîtres, prêts pour les festivités, risquent bien de devenir un fardeau pour les ostréiculteurs. « C'est un produit vivant, on ne peut pas les mettre sur une étagère en disant qu'on verra plus tard, il va falloir gérer un stock encombrant », a déploré Thierry Lafon, producteur à Gujan Mestras, dans une déclaration à l'AFP. En effet, le Bassin d'Arcachon est un géant de l'ostréiculture française. La région est responsable d'environ 8 000 tonnes d'huîtres chaque année, ce qui équivaut à 10 % de la production nationale, selon les chiffres du Comité régional de conchyliculture Arcachon Aquitaine (CRCAA) et de l'Agreste.  

« Après les tempêtes qui ont dévasté plusieurs hectares de parcs ostréicoles sur le Banc d’Arguin, une crise économique sans précédent va toucher la profession », déplore le communiqué « le cœur lourd » publié par les professionnels du secteur le 27 décembre 2023. Thierry Lafon, un producteur local, met en lumière cette réalité économique en indiquant que « pour ceux qui travaillent avec la grande distribution, la période des fêtes représente jusqu'à la moitié de leurs volumes, avec les deux tiers vendus à Noël et un tiers pour le Nouvel An ».  




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Février 2024 - 08:00 Voitures : les modèles les plus volés en 2023