Speedy Life
Culture(s)

Oscar du meilleur Blockbuster, la drôle de réforme de la prestigieuse cérémonie


Clarisse Rosius
Vendredi 24 Août 2018




L’Académie des Oscars vient d’annoncer qu’elle va lancer pour 2020 un prix destiné aux films populaires. Un drôle de choix qui est annoncé dans un contexte de réforme de la cérémonie qui réalise qu’elle ne déchaine pas les foules.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’Académie des Oscars se comporte comme un mauvais homme politique. Elle veut faire jeune, faire peuple, et du coup se ridiculise. Créée en 1929, cette prestigieuse cérémonie cherche à se réinventer alors qu’elle est régulièrement accusée de conserver un entre-soi élitiste voire exclure les personnes issues de la diversité ethnique et économique. Ainsi au début du mois, ils ont annoncé quelques nouveautés franchement ridicules.

Une nouvelle catégorie va donc être créée pour récompenser les « films populaires » en 2020. « Ils limiteront également la durée de l'événement à trois heures, au lieu de quatre heures trente actuellement, dans l'objectif de relancer les audiences. En mars dernier, la retransmission télévisée de la 90e édition avait atteint un plancher historique : à peine 26 millions de téléspectateurs » rapporte Le Figaro qui publie la nouvelle.

Sauf que ces deux changements ne peuvent que susciter la critique. D’abord parce que pour faire moins long en ajoutant une catégorie, certains prix jugés secondaires seront carrément donnés pendant les pauses publicitaires. Une décision qui va à l’encontre de l’esprit de la cérémonie qui récompense le meilleur professionnel de l’année dans toutes les catégories qui permettent de faire un film.
Ensuite parce qu’il y a déjà des catégories pour les films réussis, on peine à comprendre l’intérêt d’ajouter un film populaire… Beaucoup de films primés aux oscars ont été franchement populaire… S’il s’agit de récompenser les blockbusters, quels seront les critères ? La pauvreté du scénario ? Le budget ? Les effets spéciaux ?

Une absurdité que de nombreux observateurs se sont empressés de souligner. Le Figaro relève le commentaire moqueur d’un producteur américain qui propose à l’Académie d’aller encore plus loin : « Il suggère aussi de remettre des Oscars au « meilleur film faiblement éclairé », au «meilleur film tourné au Wyoming», «meilleur film avec un océan», «meilleur film avec une explosion de voitures» et, bien sûr, au «meilleur film avec un enfant acteur ou un chien». »




Dans la même rubrique :
< >