Speedy Life
Culture(s)

Pas de fête géante à la gare du Nord


Mercredi 8 Juillet 2015





Samedi 11 juillet, la gare du Nord à Paris restera silencieuse. La «Silence Station Night» a été annulée pour cause de plan Vigipirate.


Pas de fête géante à la gare du Nord
Silence Night. Le 11 juillet prochain, ce n’était pas forcément une nuit silencieuse qui était prévue gare du Nord. Il n’empêche, le projet de transformer la gare du Nord en dancefloor géant a fait long feu. L’événement devait marquer les 150 ans de la gare parisienne. Au programme, un dancefloor de 4 000 mètres carrés était prévu, 3 000 participants et des DJ sets de 23 heures à 5 heures du matin, regroupant la crème de la crème : Pedro Winter, Cut Killer, Mum’s ou les Birdy Nam Nam. En tout, douze Djs dont les sets devaient être écoutés au casque. D’où le nom de Silence Station Night.
 
Oui, mais le plan Vigipirate est passé par là. Et les nightclubbers et les nightclubbeuses peuvent aller se rhabiller. La gare du Nord ne sera pas transformée en boîte de nuit géante. « La préfecture de police, dans le contexte Vigipirate, aurait émis un avis défavorable », rapporte Le Parisien. Dans la réalité, la raison évoquée laisse les organisateurs septiques. Ces derniers expliquent au quotidien francilien : « nous travaillons sur le dossier depuis 1 an… nous avons toutes les autorisations. » 
Plus prosaïquement, la SNCF aurait tiqué, étant donné la logistique XXL que cela impliquait : le déroulement de la soirée combiné avec la circulation des trains. Samedi prochain, à la gare du Nord, ce sera donc Silence Station Night, à part le bruit des trains qui s’ébranlent.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Février 2019 - 11:22 Les Césars 2019 font un bide historique