Speedy Life
Actu

Pollution : les plages de Bali se recouvrent de déchets


Grégoire Hernandez
Jeudi 21 Mars 2024





Les plages de Bali, un joyau de l'Indonésie, se trouvent aujourd'hui noyées sous des vagues incessantes de déchets plastiques, victimes des moussons.


L'Indonésie veut réduire ses déchets plastiques en mer

Pollution : les plages de Bali se recouvrent de déchets
Chaque année, la saison des moussons transforme les plages de Bali en dépotoirs à ciel ouvert. Ces pluies torrentielles, caractéristiques de l'Asie, poussent des tonnes de déchets plastiques des villes vers la mer, finissant leur course sur ces rivages autrefois immaculés. Anak Agung Dalem, responsable local de l'environnement, témoigne de cette lutte, où des efforts considérables sont déployés pour nettoyer les plages, notamment celle de Kedonganan, avec l'aide de près de 300 agents et six excavatrices. Ce spectacle affligeant choque non seulement les résidents mais également les touristes, se retrouvant face à une réalité bien amère.

L'Indonésie, archipel de plus de 17.000 îles, a promis de réduire de 70 % les déchets plastiques en mer d'ici à 2025. Pourtant, les plages de Bali témoignent chaque année de l'ampleur du défi à relever. Les initiatives locales et les appels à la conscience écologique peinent à endiguer le flux continu de plastique, révélant les limites des actions sans un changement profond dans la gestion des déchets à l'échelle nationale. Les touristes, déçus et parfois horrifiés par ce qu'ils découvrent, remettent en question leur désir de retourner sur cette île.

Les touristes en colère

Les réactions des visiteurs face à cette pollution sont vives et traduisent un malaise grandissant. Entre désillusion et frustration, les témoignages se multiplient, comme celui de Denis Le Merre, touristes français, choqué par la quantité de plastique jonchant les plages. Cette situation alarmante menace sérieusement l'économie locale, fortement dépendante du tourisme. L'image de Bali en tant que destination de rêve est écornée, et l'impact économique pourrait s'avérer désastreux si aucune solution pérenne n'est trouvée.

Malgré cela, les autorités et certains habitants restent optimistes. Nettoyer les plages est une priorité, mais cela requiert du temps et une volonté collective. Anak Agung Dalem appelle à la patience et à la compréhension des touristes, soulignant l'interdépendance entre les plages et l'océan. 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »