Speedy Life
Culture(s)

Pourquoi les Français ont toujours moins le moral que les autres ?


Clarisse Rosius
Jeudi 9 Février 2017




Une enquête britannique réalisée sur des jeunes de vingt nationalités montre que les jeunes Français font partie des plus pessimistes avec 53% qui estiment que le monde se dégrade. Toutes nationalités confondues, c’est le terrorisme qui fait le plus peur.


ILD
ILD
C’est une bizarrerie qui se vérifie à chaque enquête de ce type : les Français sont plus pessimistes que beaucoup d’autres nationalités. « Les jeunes français figurent parmi les "plus pessimistes" quant à leur avenir, devant les Italiens et les Turcs, selon une vaste enquête internationale, publiée mercredi 8 février, sur la génération Z. C'est-à-dire les jeunes nés autour des années 2000 » raconte France TV Info.
 
D’après une étude de la fondation Varkey relayé par la chaine d’infos publique, 53% des jeunes Français estiment que le monde se dégrade pour 6% qui pensent que les choses s’améliorent. A peine plus des deux tiers disent être heureux contre 10% malheureux. La fondation britannique a interrogé vingt mille jeunes de vingt nationalités. « Pour 81% des jeunes français, la principale crainte vient de la montée de l'extrémisme et du terrorisme. Sur la question de l'immigration légale, les Français affichent "le soutien le plus faible des pays occidentaux sondés", précise le rapport. A peine 27% d'entre eux considèrent qu'il faudrait faciliter les conditions de vie et de travail des migrants, quand les jeunes du monde entier "sont globalement favorables à l'immigration" » détaille l’article et d’ajouter que « Environ mille jeunes ont été sondés dans vingt pays, dont le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Russie, la Nouvelle Zélande, l'Indonésie, le Japon, le Nigeria ou encore l'Argentine. A l'exception de la Chine, qui compte 53% d'optimistes, la jeunesse de tous les pays pense que le monde se dégrade, ce qu'elle redoute le plus étant le terrorisme (à 83%). »

Difficile d’interpréter ces données sans entrer dans des considérations de café du commerce sur les mentalités par pays. Retrouver la Turquie au coude à coude avec la France, pays qui a connu l’an dernier plus d’attentats que la France, une tentative de coup d’Etat et une restriction croissance des libertés individuelles, est pour le moins surprenant.




Dans la même rubrique :
< >