Speedy Life
Culture(s)

Qu'il est bon d'être (im)pertinent avec Olivier Bernard


Roxane Lauley
Jeudi 10 Mars 2016





Certains ouvrages arrivent à point nommé. Face au stress croissant dans nos sociétés, ils insufflent un vent frais et optimiste, là où la morosité s'installe. Car il est parfois facile de l'oublier: les mots peuvent être de formidables fenêtres ou bien des murs (pour reprendre Marshall B. Rosenberg et son concept de communication non violente). Dans cette lignée, Olivier Bernard, enseignant en techniques d'expression et management ainsi que consultant en sémantique relationnelle et professionnelle, porte un regard (im)pertinent sur notre manière de communiquer. Son ouvrage "Communication (im)pertinente pour managers et formateurs stressés", vient de paraître aux Editions VA Press et permet de (re)découvrir la force et la portée des mots.


Doit-on être lugubre pour être sérieux?

Cet ouvrage au ton décalé et rafraîchissant, plonge le lecteur dans l’univers riche du langage. Car derrière les mots, se cachent parfois des « maux » auxquels Olivier Bernard donne ici sens. "Les mots, parfois, font peur : un exemple entre mille « la contrainte » souvent ressentie comme un éteignoir alors qu’elle est la condition sine qua non de la créativité (un ruisseau en plaine est inutile mais si vous le bloquez entre deux contraintes, deux rochers, il devient torrent !). "Le livre tente de redonner aux mots leur vrai sens, de les réhabiliter", confie Olivier Bernard au Journal de l'Economie. Il propose ainsi une véritable réflexion sur notre manière de communiquer.

Olivier Bernard offre des pages franchement déculpabilisantes pour tous ceux qui seraient encore pétrifiés à l'idée de faire une "erreur" ou une "faute". Des prêts-à-penser qu'Olivier Bernard déconstruit au profit d'une communication saine et conviviale. Les qualités pédagogiques de l'auteur constituent d'ailleurs un des points forts de l'ouvrage : Olivier Bernard prouve ici que l'on peut apprendre de manière ludique.

Un guide pratique

Sous la forme d'abécédaire, l'ouvrage propose au lecteur de devenir son propre héros et de naviguer librement à la découverte des 150 items. Cette lecture transversale permet également une lecture très pratique. L'auteur propose en effet des outils concrets, en phase avec les mutations du monde du travail. Olivier Bernard fait la part belle aux jeunes ainsi qu'à l'Autre. Il remet également au centre du management l'empathie ou les émotions, qui sont souvent dévalorisées dans le milieu professionnel. Autant de clefs qui permettent de surmonter des situations délicates au travail et plus largement dans sa vie quotidienne. L'auteur ouvre ainsi un nouvel horizon, celui d’une communication de sens et humaine. Nul doute que cet ouvrage destiné en premier lieu aux formateurs et managers, séduira un public bien plus large, curieux de comprendre le pouvoir des mots.  


Séduit ? Vous pouvez commander l'ouvrage ici.

Olivier BERNARD est enseignant en techniques d'expression et management à l'Université de Bourgogne et consultant en sémantique relationnelle et professionnelle.
Il a notamment été formateur d’adultes au sein de divers organismes et conseiller au Ministère de l’Education Nationale.
Il a rédigé de nombreux ouvrages pédagogiques tels que Comprendre et utiliser l’information en France, Expression professionnelle (avec Jacques Debuire) aux éditions CEPPS et Médiation familiale, pratiques et approches théoriques (Ouvrage collectif chez Chronique Sociale).  
Sémantique de l’encadrement, rédigé avec son fils Louis, est actuellement en cours d'édition chez VA Press.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Février 2019 - 11:22 Les Césars 2019 font un bide historique