Speedy Life
Actu

Quelles voitures sont les plus volées en France ?


Paolo Garoscio
Jeudi 4 Avril 2024





Selon l'Observatoire des vols et de la récupération après-vol Coyote Secure 2024, relayé par Europe 1, 2023 a marqué une escalade dans le nombre de vols, avec une hausse de 5% des véhicules dérobés en France par rapport à 2022.


Les SUV : les voitures les plus volées de France

Les SUV trônent au sommet de cette liste peu enviable des voitures les plus volées en France. Ces véhicules, qui représentent 62% des autos récupérées par Coyote après un vol, semblent attirer particulièrement les criminels, en particulier du fait de leur succès auprès du public. Plus nombreux, les SUV sont volés également pour les pièces détachées… et les SUV affichent ainsi en moyenne une sinistralité de 3,3 pour 1.000 voitures. Les modèles hybrides ne sont pas en reste, connaissant même le taux de sinistralité le plus élevé avec 4,3 véhicules volés pour 1.000 équipés.

Mais pourquoi une telle convoitise ? En grande partie, c'est l'électronique qui attire les voleurs. Près de 90% des vols s'effectuent de manière électronique, une méthode qui permet de dérober le véhicule sans l'endommager, conservant ainsi sa valeur. Les voleurs disposent aujourd’hui d’une flopée d’instruments qui peuvent, par exemple, simuler la clé électronique de la voiture et donc donner accès aux portières mais aussi au démarrage. Les modèles électriques, bien que moins volés en volume que les SUV et hybrides, ont vu leur taux de sinistralité bondir de 53% l'année dernière.

L’Ile-de-France : région la plus touchée par les vols

Les régions les plus affectées par les vols de voiture sont, sans surprise, celles avec de grandes concentrations de population, notamment l'Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Auvergne Rhône Alpes. Malgré les efforts des constructeurs pour intégrer des systèmes anti-vol et de géolocalisation, la lutte contre ce fléau s'avère complexe, les réseaux criminels s'adaptant rapidement à ces nouvelles technologies.

Coyote grâce à ses boîtiers de géolocalisation et à une équipe d'enquêteurs souvent issus des forces de l'ordre, a réussi à récupérer 43 millions d'euros en véhicules l'année dernière, avec 91% des autos retrouvées dans les 48 heures suivant leur déclaration de vol.


 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »