Speedy Life
Découverte

Rallongement des cycles : un des effets secondaires des vaccins anti Covid


Clarisse Rosius
Vendredi 7 Janvier 2022





Une étude américaine confirme que les vaccins contre le covid peuvent rallonger les cycles menstruels tout en rassurant sur les effets de ce rallongement. Le lien entre défense immunitaires et système reproductif n’est pas une nouveauté.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Pas une surprise ni une inquiétude. Mais une enquête universitaire publiée jeudi 6 janvier confirme que les vaccins peuvent avoir des effets sur la durée des cycles menstruels. « La durée des règles elles-mêmes n'est pas affectée par la vaccination, précise ce travail mené aux Etats-Unis sur près de 4.000 femmes. Les résultats "sont très rassurants", a souligné Alison Edelman, auteure principale de l'étude* - la première à proposer des données solides sur la question -, et professeure d'obstétrique et de gynécologie à l'Oregon Health & Science University. Si une augmentation de durée a bien été constatée dans le groupe vacciné entre les trois premiers cycles et le quatrième, cela représente moins d'une journée (0,64 jour). Pour le cycle au cours duquel était reçue la deuxième dose (le cinquième pour la majorité des participantes), l'augmentation était plus prononcée, mais toujours de moins d'une journée en moyenne (0,79) », nous apprend LCI.

 

Les chercheurs rappellent que le lien entre le système immunitaire et le système reproductif. « Or, les vaccins créent une réponse immunitaire forte. Cette réponse affecte l'axe hypothalamique hypophyso-ovarien, que la spécialiste décrit comme "l'autoroute de la communication entre le cerveau, les ovaires et l'utérus". Autrement dit, cet axe - qui aide à réguler le cycle menstruel, aussi appelé "horloge corporelle" - est déstabilisé à la suite de la libération "de protéines appelées cytokines" liée à la vaccination, explique-t-elleLe changement semble plus prononcé  lorsque la vaccination est réalisée "tôt dans la phase folliculaire" (débutant au premier jour des règles et allant jusqu'au moment de l'ovulation). Pour preuve : les personnes ayant reçu les deux injections de vaccin lors du quatrième cycle - et non sur deux cycles différents -, ont vu la durée du cycle augmenter de près de deux jours », appuie la chaine d’info.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Janvier 2022 - 14:07 La Chine en crise grave de naissances