Speedy Life
Actu

Réforme du baccalauréat, le ministre se heurte à l’institution


Clarisse Rosius
Mercredi 21 Mars 2018




Le 21 mars, les syndicats des enseignants, des lycéens et des parents d’élèves étaient réunis pour débattre avec le ministère sur la réforme du baccalauréat. Le décret a été rejeté et un bras de fer s’annonce aussi dans ce domaine.


ILD
ILD
Il n’y a pas qu’à la SNCF que les réformes sont laborieuses. L’annonce d’un mouvement social sur plusieurs semaines par les cheminots ne doit pas cacher un autre combat à enjeux du côté de l’éducation nationale. Mercredi 21 mars était en effet un jour crucial pour l’éducation nationale avec la réunion du Conseil supérieur de l’éducation (CSE). A cette occasion, représentants des enseignants, des lycées et des parents d’élèves se sont retrouvés pour  parler du projet de réforme du baccalauréat.
« Le décret proposé par le gouvernement, qui fixe les grands axes a été rejeté avec 40 voix, 19 pour et 11 abstentions. Un grand classique du CSE, dont l’avis n’est que consultatif. Si le Snes, syndicat majoritaire du secondaire reste farouchement opposé à la réforme, l’Unsa, proche de la gauche, a dit oui » rapporte un article du Figaro Etudiant. Les débats s’annoncent houleux avec une opposition très ferme de Sud et CGT – réunis sous Snes – qui refusent de discuter tant que le projet ne sera pas abandonné.

Les syndicats déplorent en premier la place trop importante du contrôle continu dans le plan du gouvernement. « Ce contrôle continu comptera pour 40% de l’examen: 10% correspondront aux notes délivrées pendant l’année et 30% aux notes obtenues lors de «trois séries d’épreuves communes» organisées à cheval sur les années de première et de terminale. Ces sortes de «partiels» suscitent déjà l’inquiétude des chefs d’établissement, qui craignent de voir émerger une organisation tout aussi lourde que la précédente » résume le quotidien. Pour les opposants au projet, le risque d’une telle mesure est de transformer la nature même du bac qui n’aura de valeur qu’en fonction de l’établissement d’où vient le bachelier. De fait une moyenne de 15 dans un grand lycée de centre ville ou dans un lycée d’éducation prioritaire ne signifie pas niveau équivalent.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 18:32 C’est parti pour les radars roulant privées


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016