Speedy Life
Actu

Robot cuisine intelligent, Intermarché ne parvient pas à susciter l’engouement de Lidl


Clarisse Rosius
Mercredi 11 Décembre 2019





La sortie présentée par Intermarché comme un événement d’un robot intelligent n’a pas fait le même effet que lors de la sortie il y a six mois du robot de Lidl. Signe que dans le commerce, copier une bonne formule n’est pas toujours une solution.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Intermarché a eu beau bluffer, le résultat n’est pas au rendez-vous. Alors que le groupe assurait qu’il n’aurait pas besoin de faire de la promo pour que son robot cuiseur connecté se vende, la réalité est tout autre. D’abord, Intermarché a finalement fait une abondante promotion autour de son Digicook élaboré en partenariat avec Arthur Martin. Puis, à en croire la presse, l’excitation annoncée ne s’est pas franchement vérifiée. « Ce mardi 10 décembre, Intermarché a mis sur les étals les quelque 30 000 pièces de son robot-cuiseur multifonction Digicook. Ce robot estampillé Arthur Martin, qui ressemble à s'y méprendre à celui de Lidl, le Monsieur Cuisine Connect, est vendu 10 € moins cher que son rival. Il est disponible au prix de 349 €, alors on s'attend forcément au même phénomène que celui du 3 juin, date à laquelle Lidl a commercialisé son robot culinaire connecté en France. Lidl avait alors mis les moyens à grand renfort d'opérations marketing, de spots TV et de communication sur les réseaux sociaux pour ce lancement qu'il voulait exceptionnel dans ses 1 500 magasins français » introduit Les Numériques .
 
Le site spécialisé publie un long reportage dans un magasin pour observer le succès ou non du lancement. Résultat, c’est une situation qui n’a pas grand-chose à voir avec l’excitation lors du lancement du rival de Lidl il y a quelques mois. « Nous nous sommes donc rendus en Seine-et-Marne, à l'Intermarché de Moret-sur-Loing, dans lequel seuls dix robots étaient disponibles le jour J. Nous étions à l'affût des premiers arrivants dès 8 h 10, en attendant l'ouverture des portes du magasin à 8 h 30. Soyons honnêtes, nous avons été davantage frappés par le froid que par la foule » lit-on. Démonstration que dans le domaine commercial, observer le succès d’un autre pour le copier ne permet pas de réussir, ce serait trop facile. 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Octobre 2021 - 09:38 Face à Clubhouse, Facebook sort un equivalent