Speedy Life
Découverte

Science : lancement d'une nouvelle mission française dans l'espace


Clarisse Rosius
Vendredi 14 Février 2020





Lundi 10 février dernier, à 05h03, la mission Solar Orbiter a quitté la Terre, depuis Cape Canaveral en Floride, en direction du Soleil. Sa croisière durera un peu moins de deux ans et sa mission scientifique entre cinq et neuf ans.


Creative Commons Pixabay
Creative Commons Pixabay
"Dédiée à la physique solaire et héliosphèrique, la sonde Solar Orbiter a pour objectifs d'explorer le vent solaire et de comprendre l'activité de notre étoile", explique dans un communiqué le Centre national d'études spatiales (CNES), qui ajoute qu'elle "permettra ainsi de mieux caractériser les phénomènes éruptifs du Soleil et de comprendre comment celui-ci contrôle son environnement et le milieu magnétique interplanétaire, appelé aussi héliosphère".

Du fait de son expertise scientifique reconnue, "la France a contribué, via le CNES, le CNRS et le CEA, à la réalisation de six des dix instruments équipant la charge utile", ajoute le communiqué.

Pour Anne-Isabelle Etienvre, Directrice de l'Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'Univers (Irfu) du CEA, « La mission Solar Orbiter ouvre une nouvelle fenêtre sur ce fantastique laboratoire de physique moderne qu'est le Soleil. Le CEA se réjouit de participer techniquement et scientifiquement à cette mission majeure de l'ESA en fournissant les détecteurs du plan focal de l'instrument STIX qui observeront le Soleil en rayons X, et en développant des simulations numériques haute performance du Soleil. Solar Orbiter apportera un point de vue unique de notre étoile, et de ses pôles en s'élevant au-dessus du plan de l'écliptique. Ces observations amèneront à des découvertes sur les mécanismes physiques à l'oeuvre dans le Soleil et à une meilleure compréhension de son impact sur notre planète. »

A cette occasion, le Président du CNES, Jean-Yves Le Gall, assure quant à lui : « Les lancements de nombreuses missions d'exploration de notre système solaire, vont rythmer l'année 2020. Solar Orbiter ouvre ce grand bal scientifique avec succès et est maintenant en route en direction de notre étoile. Elle va nous en apprendre plus sur la physique solaire et héliosphèrique et elle mettra une nouvelle fois en valeur la qualité du travail de la communauté scientifique française (...)".





Rss

Les News