Speedy Life
Bien-être

Se nourrir « paléo »


Vendredi 27 Mars 2015




Adopter le régime paléolithique pour retrouver la forme ? Si au premier coup d’œil, cela paraît frugal, à y regarder de plus près, cela fait surtout appel au bon sens .


Se nourrir « paléo »
Bouillon d’os, bison rôti… On savait les New Yorkaises over the top en matière de diététique, mais là, nous faire le coup de la femme des cavernes... Certaines américaines se sont en effet toquées d’un régime appelé paléolithique. Adulé de l’autre côté de l’Atlantique, il débarque en France. Le régime paléo revient à se nourrir comme les hommes et les femmes préhistoriques. Aujourd'hui, on a plutôt l’impression que les habitants des cavernes n’avaient pas grand chose à se mettre sous la canine. Et bien justement, quoi de mieux que le régime chasseur-cueilleur vieux de 10 000 ans, avant d'enfiler son maillot de bain à l’Île de Ré ? Vu son âge, il a fait ses preuves.
 
Le régime paléo, c’est exit les laitages, le sucre, les céréales et les aliments raffinés bien sûr. Evidemment, il y a 10 000 ans, il ne devait pas y avoir beaucoup de plats cuisinés et transformés. Pas de chips, pas de Nutella. Les adeptes se contentent donc de viande (maigre), de poisson, de végétaux, de racines et de noix sauvages. À la fois, ce programme nutritionnel correspond à nos besoins. Le Figaro cite Loren Cordain auteur du best seller, Le Régime paléo : « On ne soupçonne pas à quel point nos ancêtres du paléolithique étaient en bonne santé. Ils étaient sveltes, athlétiques et rarement touchés par des troubles cardiaques ou d’autres fléaux. » Et toc.

Le régime paléolithique serait donc une méthode nutritionnelle adaptée à nos vies d'urbaines débordées et multi-tâches. Pour s'y retrouver, des recettes sont compilées dans l’ouvrage de Loren Cordain, référence en la matière. Pour les aficionados, il est traduit chez Hachette-Forme. À la clé : mieux-être, amaigrissement et réduction des pathologies du type diabète, hypertension et maladies cardio-vasculaires. À y regarder de plus près, manger du poisson, des légumes et des fruits de saisons, des fruits secs semble une démarche assez proche du bon sens. « Plus qu’un régime, il s’agit d’un programme pour réapprendre à mieux manger et retrouver la forme, déclare au Figaro, Caroline Terral, responsable de projets chez Hachette Pratique. Allez, encore une cuillère de bouillon d'os !

Le Régime paléo. Le régime sans aliments transformés pour retrouver la forme, Loren Cordain, (Hachette).

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016