Speedy Life
Découverte

SeaOrbiter : le vaisseau spatial des mers


Mercredi 11 Juin 2014




L'architecte français Jacques Rougerie a une obsession : un vaisseau des mers qui emprunterait tout aussi bien au Nautilus du capitaine Nemo, qu'à l'Enterprise de Jean-Luc Picard. Le résultat est sublime… et pas si cher. Sur le papier, du moins.


SeaOrbiter : le vaisseau spatial des mers
Le SeaOrbiter est un rêve de grand enfant. Ce vaisseau flottant de 58 mètres de long emporte avec lui tout le nécessaire pour épauler des recherches scientifiques : garage submersible, laboratoire, et même… un simulateur spatial !
 
Cette navette marine est en développement depuis une dizaine d'années. Elle fonctionne selon un savant mélange d'énergie solaire et de vent, l'idée étant que cette voile futuriste soit la plus durable et la mois susceptible de heurter l'environnement et l'écosystème. Un équipage de 18 marins serait nécessaire afin de piloter l'appareil, mais aussi pour réaliser les expériences scientifiques : observation de la vie marine sur et sous l'eau, exploration des profondeurs grâce à des sous-marins de poche, observation de la météo…
 
L'océan reste encore largement inexploré : on n'en connait réellement que 5% sur la surface de la Terre. Le SeaOrbiter a toutes les capacités pour entamer l'exploration des 95% restants. Seul hic : les fonds ! Rougerie a besoin de 48 millions de dollars pour lancer son projet en mer; si l'argent est récolté, alors le SeaOrbiter pourra voguer sur les océans dès 2016.