Speedy Life
Actu

Sénégal, Vietnam, Costa Rica à l’épreuve du changement climatique


Clarisse Rosius
Mercredi 23 Novembre 2022





L’Agence française de développement (AFD), en détaillant ses missions au Sénégal, Vietnam et Costa Rica soulignent les problématiques liées au réchauffement climatique que ces pays affrontent.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Le réchauffement climatique pour des populations ou pays fragiles, c’est tout autre chose qu’une question de confort ou de dépenses supplémentaires. C’est ce que l’on retient de la publication par l’Agence Française de développement (AFD) d’un retour d’expériences sur trois pays. 

L’agence spécialisée, qui déploie des programmes de développements aux quatre coins du monde, revient ainsi sur les enjeux du réchauffement climatique pour le Sénégal, le Vietnam et le Costa Rica. Avec des différences notables dans chaque pays mais un péril commun. 

« Les projections sur les impacts du dérèglement climatique au Sénégal mettent en évidence une augmentation de la fréquence des épisodes pluvieux de forte intensité, avec pour conséquence des dommages matériels et humains importants dans les zones urbaines denses du pays. La capitale Dakar est l'une des villes où les enjeux sont les plus importants : sa périphérie est déjà touchée par des inondations presque chaque année. Mais d'autres centres urbains comme Kaolack, Saint-Louis, Diourbel ou Bakel les subissent également. Pour y faire face, les investissements nécessaires sont estimés à plus de 2 milliards de dollars (2,04 milliards d'euros) sur la période 2016-2035 pour renforcer les infrastructures de drainage et mieux planifier les écosystèmes urbains du pays » apprend-on.

Concernant le Vietnam, l’AFD souligne les risques liés au risque de montée des eaux. Avec seulement un mètre de montée, 5% des terres du pays pourraient être submergées. « L'augmentation des températures, conduisant à des sécheresses accrues et à une intensification des typhons, ainsi que les phénomènes plus complexes d'érosion fluviale et côtière, sont aussi le sujet de fortes inquiétudes. La situation tropicale du pays le rend fragile face aux changements de régime des pluies et aux températures très élevées. Le Vietnam a par ailleurs connu une urbanisation rapide ces 30 dernières années : d'ici 2050, les villes devraient abriter 60 % de la population vietnamienne. Elles devront donc impérativement améliorer leurs réponses aux dérèglements du climat », ajoute le communiqué.

Quant au Costa Rica, outre les problématiques similaires à celles du Vietnam, le pays est aussi concerné par des inondations de plus en plus dangereuses. 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »