Speedy Life
Actu

TikTok annonce s’engager contre les troubles alimentaires


Clarisse Rosius
Mercredi 24 Février 2021





Le réseau social très en vogue chez les plus jeunes a annoncé un partenariat avec une association américaine dédiée aux troubles alimentaires. En proposant des conseils et diriger les utilisateurs vers des numéros d’écoute, l’accord vise à lutter contre les effets néfastes des vidéos qui érigent la maigreur en canon de beauté.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Ce fut un temps la responsabilité unique des publicités, de la télévision ou du cinéma. Désormais ce sont aussi sur les réseaux sociaux que sont mis en avant des canons de beautés inaccessibles et complexant. Abimant le rapport au corps des adolescents, les dégâts en termes de troubles alimentaires sont terribles : anorexie, boulimies et autres maladies qui touchent les ados. Une situation indéniable, qui a poussé le réseau social préféré des jeunes à s’engager. « TikTok, l’un des réseaux sociaux les plus populaires du moment, a décidé de s’allier à la NEDA (National Eating Disorder Association – Association nationale des troubles alimentaires) afin d’aider les jeunes souffrant de troubles alimentaires à trouver l’aide dont ils ont besoin. Cela se concrétise sous la forme d’une semaine dédiée aux troubles alimentaires et l’intégration de deux nouvelles fonctionnalités dans l’application. En effet, si un utilisateur fait une recherche sur les troubles alimentaires, TikTok propose immédiatement le numéro de téléphone de l’association NEDA, ainsi que des astuces de soutien aux personnes souffrant de troubles alimentaires ou qui connaissent un proche qui en souffre. Ces mesures n’ont pas pour but de modérer le contenu « dangereux » mais plutôt d’aider les personnes qui en ont besoin en les redirigeant vers des informations rassurantes et des numéros de centres d’aide » nous apprend Le Journal du Geek .

La recherche de vidéo virales et très regardées frise souvent avec les appétits pour des physiques parfaits. Et quand une vidéo devient très populaire, cela participe à installer le lien entre succès et beauté, voire maigreur. « Les vidéos concernant la perte de poids sont celles qui posent le plus problème puisqu’elles pourraient influencer les plus jeunes utilisateurs de la plateforme à tomber dans les travers des troubles alimentaires. Avec cette semaine de sensibilisation en collaboration avec l’association, qui va durer du 22 au 28 février, les contenus #WhatIEatInADay (ce que je mange dans une journée) ou encore #EmotionalEatingTips (Astuces pour ceux qui mangent leurs émotions, sous l’effet de l’émotion) seront agrémentés d’un paragraphe avertissant des dangers des troubles alimentaires. Cette initiative va peut-être permettre à l’application de se défaire de son image de « réseau nocif » qui lui colle à la peau depuis plusieurs mois » conclue le site spécialisé.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Novembre 2021 - 10:45 Une cryptmonnaie pour financer le cinéma