Speedy Life
Actu

Une cryptmonnaie pour financer le cinéma


Clarisse Rosius
Mercredi 24 Novembre 2021





Une des filles de Claude Lelouch, Sarah, va créer en janvier prochain une cryptomonnaie pour financer des projets audiovisuels. Une idée novatrice qui ouvre au grand public la possibilité de devenir producteur.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Devenir producteur grâce à une cryptomonnaie dédiée au cinéma. L’idée de Sarah Lelouch, une des filles du réalisateur et producteur français est novatrice. « Journaliste, productrice et réalisatrice de fictions et de documentaires, Sarah Lelouch a créé La DCF, pour la « diversité du cinéma français », une société destinée à financer le développement, l’écriture notamment, de films et de séries. Sa particularité tient au fait qu’elle va créer en janvier une cryptomonnaie, le klapcoin (qui équivaudra à 10 centimes d’euros). « Contrairement aux Sofica [les sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle] qui permettent une défiscalisation mais nécessitent un investissement minimum important [5 000 euros], notre cryptomonnaie s’adresse à tous ceux qui aiment le cinéma. Nous démocratisons le financement des films puisqu’il sera possible d’investir à partir d’un euro », explique le financier Joël Girod, codirecteur général de La DCF » rapporte Le Monde.

L’objectif dans un premier temps est de lever jusqu’à 8 millions d’euros et lancer ensuite une quinzaine de projets qui seront ensuite revendus à des producteurs pour les tourner. « La DCF s’est adjoint les services techniques d’Exaion, une filiale d’EDF spécialisée dans la blockchain, pour éviter tout risque de blanchiment d’argent. Fatih Balyeli, PDG d’Exaion, assure que « tous les filtres antiblanchiment sont mis en place dans cette opération ». Dans le cinéma, Exaion utilise déjà un procédé de blockchain pour sécuriser les images qui viennent d’être tournées avant qu’elles soient envoyées au studio de postproduction » poursuit l’article du quotidien.

Le projet est enthousiasmant pour les fans de cinéma qui pourront ainsi investir dans des projets et leur donner un premier élan nécessaire avant qu’ils ne rejoignent les circuits classiques de production. Avec la présidence d’honneur confiée à Claude Lelouch, l’utilisation des technologies des cryptomonnaies est mis au service d’un cinéma indépendant mais grand public. Affaire à suivre donc dans les prochains mois.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »