Speedy Life
Découverte

Urbanisme et architecture: le succès grandissant des bétons décoratifs


Speedy Life
Vendredi 9 Février 2018




Esthétiques, durables, faciles à entretenir, économiques et d’une variété quasi infinie… Grâce à leurs multiples atouts, les bétons décoratifs se développent dans les espaces publics mais aussi à l’extérieur et à l’intérieur des maisons. Ils libèrent la créativité des architectes et des designers.


Déjà décliné dans la construction sous de multiples formes architecturales alliant performances techniques et qualités esthétiques, le béton devient également aujourd’hui un produit de décoration. C’est que derrière ce matériau minéral, composite et polymorphe, se trouvent aujourd’hui de nombreux bétons différents, destinés à de multiples applications grâce aux innovations industrielles.
Les bétons décoratifs séduisent ainsi aussi bien les professionnels – urbanistes, architectes, paysagistes, promoteurs, entreprises du bâtiment – que les particuliers. Ces bétons hydrauliques prêts à l’emploi, d’une très grande variété de granulats, de teintes et de finitions, viennent en particulier habiller les sols des espaces publics ou privés.

Au-delà de cette dimension esthétique, ce succès repose sur de nombreux atouts, au premier rang desquels figure sans surprise la durabilité : le béton résiste en effet à l’usure, aux chocs, aux agressions et aux intempéries (gel compris). Il ne se déforme pas sous l’effet de sollicitations mécaniques ou de variations de température. Les bétons décoratifs sont également très faciles à entretenir, anti-dérapants, et peu coûteux par rapport à d’autres solutions comme les dallages. Enfin, en matière de développement durable, c’est la garantie d’utiliser un matériau de proximité, produit localement et entièrement recyclable.
 
Plébiscités par les professionnels et les particuliers
 
Les bétons décoratifs trouvent d’abord de nombreuses utilisations dans les espaces urbains : rues piétonnes, pistes cyclables, voiries de lotissement, arrêts de bus, aires de stationnement... Ils prennent également une place croissante dans les aménagements de la ville : places, trottoirs, jardins, galeries marchandes, aires de jeux...

La nouvelle ligne de bus à haut niveau de service, qui traverse le quartier de l’Ecusson, dans le centre historique de Nîmes, avec ses nouveaux trottoirs, ses places de stationnement et sa piste cyclable, a par exemple été réalisée entièrement avec des bétons décoratifs, qui ont parfaitement répondu aux exigences esthétiques et techniques de la ville. La municipalité souhaitait en effet des finitions dans les tons pierre, calcaire, beige clair, en harmonie avec l’environnement existant, mais aussi, bien sûr, une grande résistance pour les zones de circulation et les stations du bus. Quatre formules différentes de béton décoratif ont ainsi été employées sur ce chantier par Sols Méditerranée du Groupe Sols. Du béton armé continu a été retenu pour les aires de stationnement des bus. Pour les trottoirs, c’est un béton fibré désactivé, laissant apparaître un gravier beige clair, qui a été choisi. Un béton décoratif décliné en gris clair pour habiller la piste cyclable et les aires de parking.

Les bétons décoratifs séduisent aussi de plus en plus les propriétaires privés qui plébiscitent ce matériau pour l’aménagement de leurs terrasses, plages de piscine, allées de jardin et autres cuisines d’été… Mais l’intérieur des habitations s’habille également de béton. Car le béton en décoration, c’est aussi tendance. Les nombreux articles parus ces dernières années dans la presse spécialisée en témoignent. Le matériau s’installe partout : au sol d’abord, mais aussi sur les murs ou sur les plans de travail. Il se substitue à la moquette ou au papier peint. Cette matière brute a les faveurs des architectes car elle s’adapte à tous les espaces de la maison (cuisine, salle de bain, chambre, etc.).
 
Imprimé, désactivé, lissé, poli, sablé…
 
Le béton imprimé est sans doute l’un des bétons décoratifs les plus utilisés. Comme son nom l’indique, il fait apparaître à sa surface des motifs, des couleurs, voire même des dessins. Il est réalisé en appliquant, en même temps que le coulage de la chape, une empreinte sur le béton encore frais. Cette technique permet ainsi de reproduire d’autres matériaux comme la roche, l’ardoise, le bois, la brique, des galets, des pavés, du carrelage… Ou de faire apparaître des rosaces, des effets d’usure, des fissures d’allure naturelle, des formes géométriques... De multiples teintes peuvent également être obtenues grâce à l’utilisation de durcisseurs colorés.

Egalement très utilisé, le béton désactivé présente la particularité de laisser apparaître à sa surface les granulats qui le constituent. Proche du béton lavé, il est obtenu par la pulvérisation d’un désactivant retardant la prise du béton sur la couche supérieure, suivi d’un lavage à haute pression. Son aspect naturel le destine plus particulièrement aux sols extérieurs des espaces urbains (aire piétonne, parc, place, trottoir, etc.) ou des espaces privés comme les terrasses, les allées ou les jardins. Le béton désactivé peut être réalisé avec du ciment blanc ou gris, avec des granulats roulés ou concassés, avec une matrice colorée ou non... Là aussi, le choix des finitions est très large.

Le béton lissé, obtenu après un lissage mécanique, et le béton poli, réalisé grâce à des meulages successifs de plus en plus fins, font également partie des bétons décoratifs qui ont le plus la cote. Mais le béton soigne également son apparence en devenant par exemple matricé (muni d’empreintes), coloré, balayé (avec des stries), bouchardé (après une érosion mécanique au burin) ou même sablé (grâce à un jet de sable projeté à l’air comprimé) ...
 
Un foisonnement d’innovations
 
Chaque jour, de nouvelles teintes et de nouvelles formes sont mises sur le marché pour embellir les espaces. Les possibilités sont quasiment infinies, n’imposant aucune limite à la créativité. Il est même possible de photograver une image et de faire du tirage argentique sur béton.

Le groupe Chryso, l’un des principaux leaders du marché, qui s’est récemment renforcé en rachetant Moderne Méthode et Béton Académy, propose ainsi une offre de plus de 1 000 couleurs pour les bétons teintés dans la masse. Sa gamme de bétons imprimés se compose de 70 matrices, de 20 colorants durcisseurs et 5 agents de démoulage, qui permettent de créer au total plus de 7 000 possibilités de combinaison de textures et de couleurs. Le groupe développe également une nouvelle technologie de béton luminescent qui permet de restituer tout au long de la nuit la lumière absorbée durant le jour. Un nouveau procédé utile pour éclairer les zones piétonnes et conférer un aspect unique aux sols décoratifs dans l’obscurité.
Devenu incontournable en décoration extérieure et intérieure, le béton fait aussi son entrée depuis quelques années dans le domaine du mobilier et des objets décoratifs. Tables, assises, luminaires, radiateurs, bougeoirs, pots, cadres… Affranchis des contraintes de poids, grâce à l’arrivée de bétons très légers, les designers se lâchent et n’hésitent plus à exploiter à leur tour tous les avantages de cette matière.




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016