Speedy Life
Actu

Vaccins, écrans, chambre commune : les nouvelles consignes du carnet de santé


Clarisse Rosius
Mardi 6 Mars 2018




A partir du 1er avril prochain un nouveau carnet de santé va être distribué. Le ministère de la Santé a présenté ce carnet et ses quelques nouveautés notables. Onze vaccins au lieu de trois, courbes sexuées, pas d’écran avant trois ans ou chambre commune jusqu’aux six mois du bébé font partie des ajouts notables.


ILD
ILD
Un nouveau carnet servira de document de référence pour le suivi de la santé des enfants. A partir du 1er avril prochain, les nouveaux parents à qui maternités et médecins remettront le carnet de santé recevront ce nouveau modèle. Par rapport à l’ancien qui était en circulation depuis 2006, quelques nouveautés notables justifient le remplacement. Des « avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles », et « des évolutions scientifiques et sociétales, de nouvelles recommandations et de l'identification de nouveaux risques » affirme le ministère sur son site internet.
 
« Le principal changement est le calendrier de vaccination. Pour les enfants nés depuis le 1er janvier, 11 vaccinations sont obligatoires contre seulement trois auparavant. Ces enfants doivent recevoir dix injections avant deux ans. Le carnet 2018 a par ailleurs modifié les courbes de croissance "à partir de la surveillance de 261.000 enfants". Alors que l'édition 2006 ne différenciait pas la croissance des garçons et des filles avant trois ans, l'édition 2018 tient compte du sexe à tous les âges. Et elle intègre les gains en taille et en poids des enfants français » rapporte Sciences et Avenir.
 
Du côté des conseils aux parents, le carnet 2018 suit les grandes lignes de ce que les professionnels de santé et de la petite enfance répète avec insistance depuis quelques années. D’abord, d’éviter tous les écrans avant les trois ans de l’enfant et plus particulièrement d’éviter « de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée même s'il ne la regarde pas. » L’utilisation des téléphones ou des tablettes pour calmer un enfant est aussi fortement déconseillée, ainsi que l’utilisation d’écouteurs ou de casques audio.
 
La chambre commune avec un nourrisson jusqu’à ses six mois est recommandée. Et quelques conseils pour garder un environnement intérieur sain, sans produits ou substances toxiques et bien aéré. Par ailleurs, le nouveau carnet est catégorique sur la première règle pour les parents de bébés : « Secouer un bébé peut le laisser handicapé à vie. En cas d'exaspération : couchez votre bébé dans son lit (sur le dos), quittez la pièce et demandez l'aide d'un proche (famille, ami, voisin…) ou d'un professionnel. »