Speedy Life
Actu

Voiture électrique : Emmanuel Macron lance (enfin) le leasing social !


Axelle Ker
Jeudi 14 Décembre 2023





Emmanuel Macron, dans une annonce très attendue ce jeudi 14 décembre 2023, a donné le feu vert pour le lancement du dispositif de leasing social. Les Français, curieux et impatients, peuvent d'ores et déjà se précipiter sur la plateforme en ligne spécialement conçue pour vérifier leur éligibilité. Ils devront en revanche attendre le 1er janvier 2024 pour passer commande auprès des loueurs de voitures électriques.


Lancement de la plateforme en ligne pour le leasing social

Avec le lancement de la plateforme en ligne de leasing social ce jeudi 14 décembre 2023, Emmanuel Macron ouvre (enfin) la voie à une mobilité électrique plus accessible. Néanmoins, d'après le gouvernement, 4 à 5 millions de Français seraient éligibles, alors que le président de la République a annoncé que seuls 20 000 à 25 000 véhicules seront disponibles au lancement du programme. Il faudra donc être rapide pour pouvoir bénéficier de l'offre de leasing social. notez bien la date : les premières commandes seront ouverte à partir 1er janvier 2024. Le gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre les 50 000 voitures électriques disponibles d'ici à 2025.

Ce dispositif cible les ménages aux revenus modestes et les actifs qui parcourent de longues distances. Concrètement, pour être éligible, il ne faut pas avoir un revenu fiscal qui dépasse 15 400 euros annuels, ou 30 000 euros pour un couple, et il faut parcourir au minimum 8 000 km par an. Les bénéficiaires pourront choisir parmi une gamme variée de modèles, adaptés à leurs besoins et à leurs capacités financières, moyennant un loyer mensuel de 100 euros. À noter que le prix peut varier selon les modèles et que l'assurance du véhicule reste à la charge du locataire. 


Quelles seront les conditions du contrat ?

Le contrat de leasing social, comme l'a annoncé le président Emmanuel Macron, demandera un engagement minimal de 3 ans et un kilométrage annuel de 12 000 km. Les conditions de résiliation sans frais, quant à elles, seront permises dans certaines situations difficiles telles qu'un décès, évidemment, une invalidité ou la perte d'un emploi. L'objectif du gouvernement est de faciliter l'accès aux véhicules électriques pour les classes moyennes et modestes. L'aide de l'État, équivalente à 13 000 euros par véhicule, vise à rendre ces véhicules plus abordables.

Le gouvernement a misé sur des modèles 100% européens. Pourquoi ? Deux mots : soutien local et écolo-responsabilité. En choisissant des marques comme Renault, avec sa pétillante Zoé, ou Peugeot et sa dynamique e-208, le gouvernement souhaite appuyer les fabricants d'automobile européens (Stellantis, Skoda, Peugeot,etc.). C'est d'ailleurs dans ce même sens que le gouvernement à renforcé les critères du bonus écologique.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Février 2024 - 08:00 Voitures : les modèles les plus volés en 2023