Speedy Life
Actu

La reconnaissance faciale est-elle raciste et sexiste ?


Clarisse Rosius
Lundi 19 Février 2018




La question est un peu bête mais pas suffisamment pour empêcher une chercheuse du MIT d’y passer pas mal de temps. Elle observe que les logiciels du marché ont plus de difficulté à identifier les personnes à la peau blanche que ceux à la peau noire. Ils ont aussi plus de mal à reconnaitre les femmes.


ILD
ILD
Quand une machine se trompe c’est que la technologie n’est pas au point. Qu’une erreur causée par une faiblesse technique puisse peiner ou choquer, on le conçoit, de là à émettre un jugement de valeur, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir. Est-ce qu’une machine peut-être raciste ? On ne voit pas très bien comment. La question est quand même posée par le site Clubic qui s’appuie sur une étude d’une chercheuse du MIT. « Une créature peut-elle échapper aux faiblesses de son créateur ? Vaste question, qui se pose lorsque l'on étudie les performances des principaux logiciels de reconnaissance faciale actuellement sur le marché. Une chercheuse du Massachussetts Institute of Technology à Boston, Joy Buolamwini, a poussé dans leurs retranchements les programmes d'IA de trois sociétés : IBM, Microsoft, et Face » explique le site.
 
« Les résultats sont édifiants : en présentant 1.270 portraits officiels de personnalités politiques du monde entier aux trois programmes, elle est arrivée à la conclusion qu'ils étaient en grande difficulté quand il s'agit d'identifier le visage d'une personne de couleur noire, mais aussi à reconnaître des femmes » continue Clubic.
 
Pire, et on comprend évidemment la réaction outrée, le logiciel Google Photos avait associé des personnes à des gorilles. Finalement, bonne question à poser à ceux qui font des recherches sur ces sujets, serait de savoir la raison pour laquelle ces logiciels ont plus de mal avec certaines couleurs de peau plutôt que d’autres. Est-ce parce que ces logiciels ont été entrainés surtout avec des personnes blanches ? C’est la théorie de la chercheuse du MIT qui explique que « les hommes à la peau claire y sont surreprésentés, et aussi les personnes à la peau claire de manière générale. » Est-t-il possible que ce soit aussi une question technique et physique de réflexion de la lumière ? Dans ce cas-là pas de racisme mais un défi technologique pour s’approcher du 100% de reconnaissance. 




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016