Speedy Life
Actu

Enfants allergiques au lait : attention si ce n’est pas une intolérance c’est très sérieux


Clarisse Rosius
Lundi 19 Novembre 2018




L’allergie la plus courate chez les enfants de moins de cinq ans est celle au lait. Une donnée qui mérite d’être prise au sérieux par les parents qui doivent s’assurer auprès d’un professionnel de santé du diagnostic. Une récente étude montre qu’il ne faut pas sous-estimer le sujet.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les parents ont tendance à poser eux-mêmes des diagnostics sur les maux de leurs enfants. Quand en plus il s’agit d’un domaine alimentaire, les idées reçues et les erreurs peuvent avoir des conséquences néfastes sur les enfants. « Si l'arachide a mauvaise presse dans le catalogue des allergies alimentaires, l'allergie la plus courante chez les enfants de moins de cinq ans concerne pourtant le lait. Selon une récente étude présentée à la rencontre scientifique annuelle du Collège américain d’allergie, d’asthme et d’immunologie (ACAAI), plus de 2% des enfants américains âgés de moins de cinq ans sont concernés, et 53% des enfants de moins d'un an présentant des allergies alimentaires sont allergiques au lait de vache » commence un article du site Slate.fr .

En effet, l’allergie au lait n’est pas l’intolérance au lactose ou aux protéines de lait. Les symptômes sont plus graves avec de l’urticaire ou des difficultés respiratoires. L’étude mise en avant par l’article qui s’appuie sur la situation aux Etats-Unis et non en France estime que seul 1% des enfants allergiques au lait ont été diagnostiqués. Une proportion d’autant plus inquiétante que cette allergie est la plus répandue. « L'étude, réalisée auprès de 52.000 foyers américains dont 38.000 avec enfants, révèle que seulement 26% des enfants allergiques au lait disposent d'une ordonnance pour un auto-injecteur d'épinéphrine, qui est un traitement d’urgence des réactions allergiques sévères » lit-on plus loin.

Prendre le sujet au sérieux ne signifie pas pour autant qu’il faut paniquer. Cette allergie qui implique clairement une complication du quotidien dans l’alimentation des petits, elle diminue au fur et à mesure que les années passent. « Si l'allergie au lait de vache est relativement courante pendant la petite enfance, elle se résorbe à mesure que les années passent : parmi les enfants présentant des allergies alimentaires, le lait ne représente plus que 41% des cas pour les enfants âgé de 1 à 2 ans, 34% des enfants âgés de 3 à 5 ans et 15% des enfants âgés de 11 à 17 ans » conclue Slate.fr.