Speedy Life
Actu

Oui, à vélo électrique, nous faisons vraiment du sport


Clarisse Rosius
Mercredi 23 Septembre 2020





Le Figaro Madame a interrogé trois spécialistes dans la santé, le cyclisme et les vélos électriques qui sont unanimes : faire du vélo électrique est un sport, même s’il réduit les efforts.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Inutile de faire durer le suspense, le vélo électrique est un bon exercice. Bien que par principe l’assistance du moteur réduise les calories grillées, cela reste du sport. C’est du moins ce que disent trois professionnels interrogés par Le Figaro Madame. Un docteur du sport, in coach sportif et un responsable d’une association de vélos électriques ont été sollicités et arrivent à la même conclusion : bien que les efforts soient plus faibles, le fait même de pédaler est un bon exercice.
 
« Si ledit effort fourni est certes plus faible, il n'est pas négligeable. «Automatiquement, le pédalage va engendrer une activité physique, indique d'emblée la médecin du sport. Le mouvement de flexion-extension est d'ailleurs souvent utilisé en rééducation par exemple. L'effort, même moindre, reste bénéfique.» De plus, le vélo électrique participe à faire bouger les plus sédentaires, les personnes peu sportives ou les plus âgées. «Ce n'est pas une mobylette, même avec une assistance électrique on fait du sport puisqu’on mouline comme sur un vélo traditionnel», souligne Thibault Richard, coach sportif  spécialisé en cyclisme à Annecy » avance le magazine.
 
Le principal avantage des vélos électrique repose sur le fait que les personnes qui les utilisent n’auraient pas fait du vélo classique. Les appareils donnent le goût des balades, ce qui permet ensuite de faire des trajets plus long. « L'assistance électrique rassure et surtout motive. Résultats ? «Beaucoup vont faire des trajets plus longs que ce qu’ils avaient initialement prévu, puisqu’ils savent qu’ils ont de quoi les aider en cas de fatigue», informe le coach Thibault Richard. Selon Simon Soussan, cofondateur de la société Vélo Électrique France, qui possède plusieurs boutiques à Paris, certains clients attestent de résultats physiques. «Perte de poids, meilleur rythme cardiaque, mais également bienfaits psychologiques sont autant d'éléments que l'on nous fait remonter.» «Tout dépend bien sûr de la durée et de l'intensité de l'effort, mais en pédalant trente minutes, trois fois par semaine, on se sentira bien plus en forme au bout d'un mois», ajoute le coach sportif Thibault Richard » lit-on plus loin. 
 
Lire en intégralité l’article cité du Figaro Magazine





Rss

Les News