Speedy Life
Actu

Près de Lille, la villa Cavrois ouvre ses portes


Clarisse Rosius
Jeudi 14 Septembre 2017




La villa Cavrois à Croix, dans le Nord, conçue par Robert Mallet-Stevens, terminée en 1932, la villa Cavrois est considérée comme un chef d'oeuvre de l'architecture moderniste.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Occupée par la famille jusqu'en 1987, elle subit de nombreux dommages entre 1988 et 2001, bien qu'elle ait été classée monument historique le 10 décembre 1990. 

Acquise par l'Etat en 2001, elle est remise en dotation à son opérateur de référence, le Centre des monuments nationaux, en 2008, afin qu'il assure la restauration du parc et des intérieurs, la mise en valeur et la présentation au public de ce monument majeur du XXe siècle. Le CMN a ainsi achevé la vaste campagne de restauration du clos et du couvert engagée par la Direction régionale des affaires culturelles du Nord-Pas-de-Calais en 2003.
Le coût de l'ensemble des travaux pour la sauvegarde de la villa et de son parc est évalué à près de 23 millions d'euros. Cet ambitieux chantier de restauration est un symbole de l'engagement de l'Etat en faveur de la protection du patrimoine du XXe siècle et du dynamisme culturel des territoires.
Conçue à partir de 1929, achevée en 1932, la villa Cavrois, construite à Croix dans la banlieue résidentielle de Roubaix, est un remarquable exemple d'architecture civile de la première moitié du XXe siècle. Elle est habitée par la famille Cavrois jusqu'en fin 1939, obligée de quitter alors le Nord devant l'avancée des troupes allemandes.
Durant la Seconde Guerre mondiale, la villa sert de caserne pour les occupants allemands.
La famille Cavrois revient en 1947. L'architecte Pierre Barbe transforme la maison dans les années cinquante, à la demande de Paul Cavrois, pour accueillir les familles de ses deux fils, Paul et Francis.

Paul Cavrois décède en 1965 et son épouse en 1985. Le mobilier est rapidement vendu (1986/1987) et la maison est cédée à une société immobilière, qui projette de lotir le parc et de détruire la villa. S'en suit une longue période d'abandon et de vandalisme (1988-2001).
Finalement acquise en 2001 par l'Etat, celui-ci engage immédiatement des mesures de sauvegarde, puis de restauration. 

L'Association de sauvegarde de la villa Cavrois, créée en 1990 pour faire pression sur les autorités culturelles et politiques afin qu'elles assument la protection de la demeure, deviendra l'Association des amis de la villa Cavrois en juin 2015.
La récente inclusion de ce monument historique dans un programme mondial de préservation des maisons emblématiques du XXe siècle (Iconic Houses Network), créé en 2011, atteste qu'il a fait partie dès son origine du meilleur de la pensée architecturale moderne du XXe siècle.




Dans la même rubrique :
< >